Endorphine et bonheur

Couple Rire à la plage

L’endorphine ou hormone du bonheur est une substance qui permet de booster l’organisme, donner de l’énergie, nous rendre de bonne humeur et lacher prise.

Du bonheur, du sport, du bien être : fini le stress et la douleur !

Endorphine, sa définition

L’endorphine est une hormone sécrétée par des glandes cérébrales: l’hypophyse et l’hypothalamus. L’endorphine a des effet antalgiques proches de la morphine et euphoriques proches de l’opium.

Emission de l'endorphine

L’endorphine est émise dans des moments d’efforts physiques, d’excitation intense, de douleur ou d’orgasme.

Sport et endorphine

Tout d'abord, le sport est l'activité qui libère le plus d'endorphine: du bonheur à l'euphorie.

Ensuite, l’intensité et la durée de l’exercice physique engendre une création plus ou moins importante d’endorphine. Il faut maintenir un effort physique pendant une demie heure minimum pour que l'endorphine se libère.

Enfin, le sport d’endurance comme le jogging, le vélo, la natation, le ski ou encore les activités comme le rugby, le footbal ou le basket sont les sports qui libèrent le plus d’endorphines.

Les effets de l'endorphine sur le corps humain

Tout d’abord, le sportif considère l’endorphine comme une drogue naturelle dont il ne peut plus se passer. L’extase est souvent décrite comme état post effort sportif intensif irréversible. En effet, il perdure après l’effort, crée un effet anti fatigue et peut rendre un individu euphorique.

Ensuite, l’endorphine combat l’anxiété avec un effet anxiolytique. En effet, comme la morphine, l’endorphine permet de se détendre à condition de réaliser un effort physique de minimum 20 minutes à hauteur de 70% de la fréquence cardiaque maximale.

Enfin, l’endorphine calme la douleur avec un effet antalgique et peut créer une dépendance. Un sportif verra des douleurs musculaires et tendineuses diminuer pendant l’effort. Cet effet antalgique permettra au sportif de maintenir leurs performances tout en gardant le risque de déclencher un infarctus, dont les douleurs thoraciques sont cachées par la libération importante d’endorphines.

Conclusion

Tout d'abord, rire est un élément simple pour déclencher de l'endorphine. Alors riez avec votre entourage et privilégiez les films humoristiques!

Ensuite, une activité physique régulière de six minutes de marche rapide par jour permet d’augmenter de 30% nos endorphines et de diminuer les émotions négatives.

Enfin, l’alcool et le tabac sont étroitement liés aux endorphines. Faites votre choix : de l’activité physique pour une pêche d’enfer ou avoir un caractère pénible et état de manque ?

Lâcher prise et accéder au bonheur.

 
 
 
 
 
  • Instagram

©2018 Food&Tonic. All Rights Reserved.